Verres progressifs et presbytie : je vous raconte tout

               Les verres progressifs sont des verres correcteurs qui s’adressent aux personnes souffrant de presbytie, en d’autres termes celles qui ont du mal à voir de près. Je sais, ce n’est pas facile tous les jours quand on est obligé de porter des lunettes, mais il le faut quand il le faut. De plus, les verres progressifs vous aident à avoir une meilleure vision de près sans pour autant déranger la vision de loin, de quoi vous rendre la vie plus pratique. Aujourd’hui, je vous propose donc de nous focaliser un peu sur ces verres.

Comment savoir que vous êtes presbyte ?

Bon, comme je l’ai déjà dit, les verres progressifs sont destinés à toutes les personnes qui sont dites presbytes. En réalité, la presbytie n’est pas une maladie, mais un processus de vieillissement normal du cristallin après un bout de temps, celui qui nous sert de zoom ne fonctionne plus comme avant. Le cristallin perd en effet son élasticité au fil du temps.

C’est aussi ce que l’on appelle un défaut d’accommodation de l’œil : il lui est difficile de faire une mise au point, mais pour la vision de près seulement. Elle touche normalement les personnes à partir de 40 ans, avec une évolution plutôt lente jusqu’à 65 ans.

               Aussi, si vous ressentez certains de ces signes, je vous conseille de vous rendre chez un ophtalmologue le plus rapidement possible : quand vous avez besoin d’éloigner votre texte pour mieux voir, quand vous avez besoin de mettre beaucoup de lumière pour lire correctement, que vous avez l’impression que vos yeux sont lourds et que vous avez des maux de tête fréquents.

Optez pour les verres progressifs

               La solution la plus courante pour les gens qui ont déjà des soucis sur la vue de loin est d’avoir deux lunettes, enfin, pour la plupart d’entre eux, ce qui n’est pas très pratique. Pour ceux qui sont seulement presbytes, enlever les lunettes et les remettre à tout bout de champ n’est pas non plus pratique.

               Ce que je vous conseille ainsi aujourd’hui, c’est d’adopter les verres progressifs qui vous permettent de corriger votre vue de près sans pour autant nuire à votre vue de loin. En effet, les lunettes progressives mettent en place une correction en partant de votre vision de loin à la vision de près. Vous n’aurez plus qu’une seule paire de lunettes sur le nez toute la journée.

               Je vous recommande aussi de ne pas attendre trop longtemps avant de passer aux verres progressifs. Si vous êtes dans la quarantaine, c’est sans doute le bon moment, de plus le verre progressif est doux, vous pourrez vous y habituer sans mal. La différence entre la vision de loin et la vision de près est encore faible. Après 60 ans, ça va être plus compliqué.

One thought on “Verres progressifs et presbytie : je vous raconte tout”

  1. Les verres progressifs m’ont sauvé la vie. Eh oui, si vous avez des problèmes de vision de près, il ne faut pas trop tarder à les adopter au risque de prendre beaucoup de temps pour vous y habituer correctement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *